Voici une petite lampe que j’ai dessinée il y a déjà quelques temps. Je la voulais très simple, féminine et fragile. Pas vraiment destinée à éclairer l’espace. Plus comme un point de lumière douce, ou comme un repère au-dessus d’un meuble. Elle est constituée de petites perles translucides qui tombent en pluie, tenues par des disques de métal noir.

Je l’imagine dans plusieurs déclinaisons de tailles et de formes, très allongée ou encore courte et large. Avec des variantes de teintes dans les perles, afin de créer une petite série en camaïeu. La série des Petites Lampes Fragiles.