Récemment je me disais qu’il fallait que je prenne un peu plus soin de moi. Et que mes bonnes résolutions cosmétiques ne suffiraient pas à me rendre le teint frais au quotidien. (Ok, quoi qu’on fasse ça n’existe pas, le teint frais au quotidien, y’a toujours une journée moche qui se coince quelque-part, on est d’accord).

Bref. Je me disais qu’il fallait que je reprenne soin de moi. Je suis passée à la pharmacie. J’ai acheté du Berocca, 2 tubes, je les ai mis au bureau pour pas oublier. J’y pense un jour sur deux, en buvant mon café, je suis fière de moi.

Enfin. J’ÉTAIS fière de moi.
Jusqu’à ce que je tombe sur cet article dans Vogue : «  le petit-déjeuner des mannequins ». Où elles nous expliquent comment tout bien faire le matin pour être belle et en bonne santé.

C’est Gisèle qui commence, je cite : «  vers 6 heures, nous attaquons la journée par un citron pressé dans un verre d’eau tiède à jeun pour basifier l’organisme et relancer la digestion, suivi d’un jus d’herbe revitalisant ou d’un smoothie hyper-vitaminé préparé au blender avec des fruits bios. Plus tard dans la matinée, nous brunchons avec des fruits frais, des œufs, des avocats, du pain sans gluten et du beurre de noix de coco. »
Alors.
Chère Gisèle. Vers 6 heures, soit je dors, soit je suis debout parce que je n’ai pas le choix et absolument pas le temps de prendre un petit déjeuner. Bref, passons. Ensuite le jus de citron OK, ça je peux faire. Le jus d’herbes, là, c’est déjà moins facile à trouver hein. Le smoothie je veux bien mais encore faut-il qu’il me reste des fruits frais (OK il y a Picard mon ami mais je crains de retrouver des oreilles de cheval à la place des mes portions d’abricot, pas sûre que le bénéfice santé soit tout à fait le même). Mais, imaginons que j’ai réussi à préparer et à manger tout ça. Le truc de DINGUE. La méga fierté.
Hé bien c’est que c’est pas fini.
« Plus tard dans la matinée… ». Mais, Gisèle, mon amie, plus tard dans la matinée je n’ai plus du tout le temps de penser à manger moi. Je cours partout. J’ai même pas mis de talons, c’est dire. Un brunch avec des tas de trucs frais et introuvables dedans… mais euuuh, comment te dire avec des mots Gisèle, si ça m’arrive une fois par an ton truc c’est le bout du monde !
Andreea, elle, c’est « une omelette de blanc d’œufs aux légumes + des flocons d’avoine avec des baies et des pommes à la cannelle… ». Non mais je n’aurais jamais le temps de préparer un truc pareil le matin ! Et puis ce que je préfère dans les œufs, c’est le jaune (mais ça il ne faut pas le dire, il paraît que c’est mauvais).
Quant à Anna, elle se délecte de « son porridge maison : du sarrasin crémeux, un soupçon de sel rose d’Himalaya, des dates, quelques zestes de citron biologique, une cuillère à soupe d’huile de noix de coco et des baies fraîches. ». Après vérification scrupuleuse, je confirme, aucun de ces ingrédients n’existe dans mon placard.
Lara se prépare des pancakes. Jamais le temps pour ma part, mais déjà ça me parle plus. Euuuh, il faut des flocons d’avoine, pour les faire, ses pancakes. Ça se complique. Et pour terminer, elle les saupoudre de baies. Parce que ça se saupoudre, des baies ? Moi je saupoudre avec du sucre, du cacao, des trucs comme ça. Je peux éventuellement, si j’en ai, les MANGER avec des baies, les pancakes, mais je ne saupoudre pas avec des baies. Ça se saupoudre, les baies ?
Le petit-déjeuner préféré de Jaquelyn est servi dans un restaurant qui s’appelle « Pelures » ( si si, nan mais lisez l’article !) et c’est un plat à base d’œufs nommé « Ovules de Station Thermale ». (je vous laisse un instant savourer ce que vous venez de lire). (encore un petit instant) (ayé, c’est bon, on peut passer à la suite ?).
Heureusement, il y a Constance. Qui est française (oui c’est important, vous allez tout de suite comprendre). Constance avoue sans détour que sur son plateau de petit-déjeuner, on trouve systématiquement : « du bon pain frais au sarrasin, aux céréales ou aux noix, accompagné de miel, d’un grand café au lait et d’un fruit, souvent une pomme golden. »
Je respire. Là déjà, non seulement je me sens mieux, mais en plus, j’ai presque tout chez moi. OK le pain est nature mais sinon j’ai tout.
Or donc, vous faites comme vous voulez, mais ma conclusion pour prendre soin de moi, c’est de manger des tartines, le matin. Voilà. Ça c’est fait.
(Blague à part, j’ai bien envie de les tester, ces recettes de dingue, et de voir ce que ça donne. Ça peut être très drôle… ou pas).